Le béton recyclé - l’avenir de la construction !

L’année dernière nous avons déjà rendu compte de notre projet pilote faisant appel au béton recyclé : il s’agit de l’hôtel de ville de Korbach, achevé en été 2021, après d’importantes mesures de modernisation et de restauration. Les éléments de façade en béton recyclé, appelé aussi béton RC représentent un point fort du nouveau bâtiment principal.

L’inauguration officielle de l’hôtel de ville a eu lieu près d’un an après l’achèvement des travaux, dans le cadre d’une journée portes ouvertes. Tous les citoyens ainsi que toutes les personnes ayant participé aux travaux de rénovation étaient invités. La cité hanséatique a présenté au grand public le nouvel hôtel de ville.

Un point important - au premier regard - reste caché pour beaucoup de personnes : ce projet pionnier est un véritable projet pilote au point de vue de l’exploitation des « mines urbaines » et d’une construction soucieuse de ménager les ressources. 

Qu’entend - on  exactement  par exploitation des « mines urbaines » (Urban Mining) et par béton recyclé ?

Pour l’exploitation des « mines urbaines », il s’agit, en principe, de conserver dans le circuit de recyclage les matières premières qui se trouvent déjà dans notre environnement, dans les villes ou dans les produits quotidiens.

Les avantages sont évidents : l’exploitation des « mines urbaines » ménage des ressources limitées, puisque l’accent principal est mis sur le traitement de matières premières secondaires. D’autre part, les « mines urbaines » présentent une alternative peu coûteuse, à une époque où les matières premières deviennent plus rares et plus chères.

Dans le cas du Béton recyclé, des déchets de construction minéraux - par exemple ceux qui restent après la démolition de bâtiments - sont préparés et utilisés comme agrégats. Ces matériaux traités se substituent aux parties de graviers ou de pierres naturelles concassées contenues normalement dans le béton. Il est tout aussi possible d’utiliser du béton concassé que des débris de maçonnerie et de tuiles. Ainsi, est-il possible de disposer, de surcroît, de diverses couleurs intéressantes.

En tout, l’usine de préfabrication HERING a fabriqué 260 plaques pour le projet de Korbach. La surface de ces plaques est sablée. Comme composants de couleur, on s’est décidé pour les matériaux de démolition fournis par les tuiles rouges de l’ancien Hôtel de Ville qui donnent au béton une teinte rouge. C’est ainsi que les matériaux obtenus après la démolition du bâtiment ont été triés par types, traités dans une installation de concassage, passés au crible, lavés et préparés. A la fin, plus de 62 % des matériaux de démolition ont pu être employés pour le nouveau bâtiment !

L’utilisation de béton recyclé dans l’architecture possède un attrait particulier : l’ancien bâtiment démantelé se reflète dans certaines parties du nouveau. Moyennant un traitement des surfaces adéquat, la durabilité de la construction en béton recyclé est de ce fait directement visible. Qui plus est, la technologie ménage des ressources naturelles tout en contribuant activement à la protection de l’environnement.

Fotos: ©Fotodesign Andreas Braun


Soyez toujours au courant grâce au Newsletter de HERING !

Nouveautés

Mesures et manifestations

Aucun événement actuellement
Vorschaubild YouTube Video
Newsletter IconNewsletter