Quatre grues ferroviaires tournantes du type KIROW en action à Rastatt

... Dans un bruit assourdissant, la superstructure en acier se détache des culées de pont et le poids 75 tonnes du pont reste suspendu aux deux grues Kirow KRC1200. C’est le premier acte où interviennent les grues après une préparation du chantier longue de 6 mois destinée au projet de la DB NETZ AG « Renouvellement des passages ferroviaires pour ponts situés sur le canal industriel » à Rastatt.

Deux superstructures en acier de 24 m d’un âge avancé ont été remplacées (y compris les aboutements en béton, vétustes dans la partie supérieure). Le défi tout particulier consistait à réaliser ces travaux pendant 2 interruptions de trafic de 86 heures réparties sur deux fins de semaine consécutives et ne comptant seulement que 3 à 4 heures d’interruption totale du trafic.

Description du projet :

Durant la première tranche de travaux, c’est à dire pendant la première interruption de trafic totale, l’ancienne superstructure a été soulevée et seulement 20 heures plus tard - après démantèlement des anciens aboutements et mise en place de nouveaux aboutements - la nouvelle superstructure a été mise en place par grutage pendant la seconde interruption totale du trafic.

La superstructure en acier soulevée pendant l’interruption totale du trafic a été ensuite chargée sur un wagon à plateforme tournante spécial déjà en position sur la voie voisine. Ensuite, les bancs d’aboutement en béton armé d’une largeur de jusqu’à 5 m ont été amenés sur place par train de chantier. Ces bancs avaient été chargés sur des wagons spéciaux à 10 axes et à plateforme surbaissée coulissant transversalement. Ces aboutements ont été soulevés des wagons latéralement à la caténaire et déposés en amont sur la voie de travail face à la flèche.

Une fois les anciens aboutements démantelés, les nouveaux bancs d’aboutement en béton armé ont été prudemment avancés, soulevés, tournés à 90° dans la fouille puis placés dans leur position définitive.

Le donneur d’ordre n’a pas accordé d’interruptions de trafic sur la voie voisine, c’est pourquoi tous les travaux ont dû être planifiés et exécutés dans ces conditions.  

Entretemps, l’ancienne superstructure en acier a été déchargée du wagon sur la surface de chantier réservée aux travaux d’installation à l’aide des grues mobiles et la nouvelle superstructure en tôle épaisse, lourde de 130 tonnes a été chargée et préparée pour être transportée, la nuit suivante, de la surface de chantier pour travaux de préparation au chantier de construction.

Dès le début de la deuxième interruption totale de trafic de 4 heures, la nouvelle superstructure a été transportée sur le chantier par le train de travail et ensuite soulevée en tandem au-dessous de la caténaire existante par deux grues KRC1200.

Il n’a pas été possible de soulever les bancs d’aboutement destinés la deuxième tranche de travaux de la même façon que pour la première tranche de travaux parce que les dimensions extérieures de ces aboutements étaient plus élevées et que la place manquait.
Il n’a été possible de les soulever qu’à partir de la voie voisine éloignée de 14 m et seulement grâce à l’intervention d’une 3e KRC1200 supplémentaire qui a dû être acheminée à partir de l’ancienne gare de Wintersdorf.  

Comme une grue de remplacement a aussi été mise à disposition, quatre grues ferroviaires à plateforme tournante sont intervenues à Rastatt pendant une période de construction de deux semaines !

Skip to main content