Rénovation réussie de la passerelle ferroviaire d‘Ehningen

À la demande de la DB Netz AG, la société HERING Bahnbau GmbH a rénové une passerelle ferroviaire à Ehningen, une localité située au sud de Stuttgart. Le chantier a été mis en place mi-janvier 2019 et l’ouverture à la circulation de la Eichendorffstraße a eu lieu fin octobre, conformément aux prévisions. 

Avant

Une fois la liberté de construction assurée, il a été possible de commencer avec les travaux de coffrage et de béton. L’ouvrage de pont, un portique en béton armé, a pu être réalisé dans un délai de trois mois (travaux d’étanchéification inclus) à côté de l’ancien ouvrage.

Durant une interruption des travaux de 100 heures entre le 12/06/2019 et le 16/06/2019, env. 170 m² de voies ont été bouchés sous forme de profilés avec un remplissage en acier, 80 m de voies ont été déconstruits, env. 5 000 m³ de déblais ont été évacués, 80 m de cloisons anti-bruit ont été démontés, la PF quasi-centenaire, murs d’extrémité et fondations inclus, a été totalement démolie et éliminée, et le nouvel ouvrage a été déplacé de sa position de construction latérale vers sa position finale. Le décalage de l’ouvrage-cadre pesant 1 150 tonnes au total a été réalisé en une heure sans encombre. Après le déplacement du portique (trajet de 28 m) et la déconstruction de la construction déplacée, le nouvel ouvrage a pu être remblayé avec de la terre adaptée à la construction et la superstructure a pu être réhabilitée.

Suite à l’interruption, d’autres travaux de coffrage et de béton restaient à réaliser. En outre, quatre murs d’extrémité ont été coffrés et bétonnés en un temps record. Durant les interruptions nocturnes début septembre, les piliers pour brise-vue ont été brûlés au chalumeau jusqu’à 1,70 m au-dessus de la surface de roulement et les membrures ont été consolidées, ancrages GEWI inclus.

Durant la dernière phase des travaux et sur une courte durée de construction de 2 mois seulement, des travaux de remblai, de génie civil et de construction routière ont été réalisés. Les talus ont été remis en état et au total 1 700 m³ env. de matériaux ont été intégrés au sol, puis les conduites d’alimentation des organismes publics ont été déplacées dans leur position finale.

Après

Skip to main content