Périodes de productivité pour la construction ferroviaire

Les chemins de fer allemands privilégient les jours fériés successifs pour prévoir de gros travaux sur les voies afin de gêner le moins de voyageurs possible puisque le trafic est également réduit. Ainsi, les jours fériés de Pâques sont depuis quelques années des journées, voire même des nuits, travaillées pour nos ouvriers ferroviaires.

Cette année, quatre gros chantiers de rénovations étaient prévus pour Pâques : un chantier de rénovation à Duisburg, un autre à Darmstadt, un autre encore à Babenhause, et le quatrième chantier a été mené à Walkenried, près de Nordhausen, depuis Sabrodt. Sur ces quatre sites, les travaux ont été réalisés en trois-huit, 24 h/24, depuis l’après-midi du jeudi saint jusqu’au mardi matin après le week-end de Pâques.

C’est plus clair sur l’image, avec l’exemple du chantier de Babenhausen :

à Babenhausen, le chantier porte sur la rénovation de 7 aiguillages, voies et la pose d’une couche de protection sur la voie. Quatre aiguillages ont été traités à Pâques, et les trois autres ont été installés au cours des week-ends après Pâques.

Quatre projets menés chacun en trois-huit ! Cela signifie que pratiquement tous les collaborateurs de construction ferroviaire, dont les chefs de chantier, étaient à pied d’œuvre chaque jour férié de Pâques.


Soyez toujours au courant grâce au Newsletter de HERING !

Newsletter IconNewsletter